Outils d’aide au raisonnement chronologique de terrain

(page commune avec le site de l’atelier SITraDA) :

développement  : Bruno Desachy (Min. Culture,  UMR 7041 / Univ. Paris 1)

Le développement d’outils d’aide au traitement des données stratigraphiques et de leur inscription dans la chronologie « absolue »s’inscrit dans une recherche de formalisation du raisonnement chronologique en archéologie de terrain, entreprise dans une thèse soutenue en 2008 et poursuivie dans le cadre de l’université Paris-1 (poste d’enseignant-chercheur à mi-temps de B. Desachy), du programme ArchéoFab et de l’équipe Archéologies Environnementales  de l’UMR 7041.

  • articles présentant les concepts et l’état de la recherche dans lesquels s’inscrivent les outils d’aide au raisonnement chronologiques de terrain  :  CyberGéo 2012 ; Acta Imeko 2016 ;

Ces outils sont libres et gratuits (mais certains d’entre eux nécessitent encore actuellement un logiciel-support qui lui est commercial et payant). Ils sont expérimentaux et toujours en cours de développement, mais leurs versions actuelles sont opérationnelles ; ils  bénéficient des retours d’expérience des chercheurs de terrain de différentes institutions (collectivités, INRAP, Université…) qui les utilisent, soient directement, soit sous forme de composants intégrés à leurs propres applications et systèmes d’information archéologique de terrain.  Ils sont actuellement disponibles sous forme d’applications « stand alone ».

actualités des ateliers et formations sur les outils d’aide au raisonnement chronologique ;

les outils téléchargeables :

  • Le Stratifiant :

Le Stratifiant est une application permettant, à partir d’un ensemble d’unités et de relations stratigraphiques, de créer automatiquement un diagramme stratigraphique (Harris Matrix), ou de signaler les fautes logiques d’enregistrement qui empêchent la réalisation du diagramme. Il permet la prise en compte des relations incertaines. Des options incluent la mise en phases et l’inscription de la chronologie relative dans des bornes de temps quantifié (terminus post quem – terminus ante quem), opérées en fonction des indications saisies.  Nécessite Microsoft Excel pour Windows (attention : ne fonctionne pas ou mal avec Excel pour systèmes Mac OS X et postérieurs).

Les aspects méthodologiques et formels à la base du Stratifiant sont discutés dans le mémoire de thèse sus-mentionné. Pratiquement, en cas de question ou de problèmes de fonctionnement : 1) commencer par lire le mode d’emploi détaillé (vol. 2 de la thèse) ; 2) contacter l’auteur, qui s’efforcera de répondre dans la mesure de ses moyens ( bruno.desachy@univ-paris1.fr )

article de présentation ;

article de présentation (anglais) ;

Le Stratifiant 0_3_7 (fichier format xlsm) pour Excel Windows à partir de la version 2007

Le Stratifiant 0_3_5 (fichier format xls) pour Excel Windows à partir de la version 97

mode d’emploi détaillé (à jour novembre 2017 – version 0.3.5m et 0.3.7)

document Workshop Le Stratifiant (CAA 2014) (anglais) 

  • Chronophage  :

Chronophage est un outil de traitement des indicateurs de datation quantifiés, considérés comme des bornes d’intervalles d’imprécision encadrant le début, la fin et la durée d’unités de chronologie relative distinguées par l’archéologue. La nouvelle version expérimentale 0.3 inclut des fonctionnalité de distribution et de répartition d’imprécision par pas de temps.

L’application sous LibreOffice Calc et son mode d’emploi sont téléchargeable ci-dessous, ainsi que deux articles (en mauvais anglais…) exposant les principes mis en œuvre (traitement de systèmes d’inéquations). NB : pour un bon fonctionnement des macrocommandes, télécharger le fichier chronophage.ods non pas en cliquant directement sur le fichier, mais en cliquant bouton droit puis en choisissant  « enregistrer la cible du lien sous… ».

article Acta Imeko

article CAA

chronophage mode d’emploi (nouvelle version – juin 2018)

application chronophage (nouvelle version – juin 2018)