Plateforme cartographique Recif

Coordination : Laurent Costa – UMR 7041 ArScAn (Archéologies du Bassin Parisien, Eq Arch. Monde Grec Archaïque)

Un des développements majeurs de ces dernières années au sein du programme Archéologies du Bassin parisien (quadriennal 2014-2018) est la mise en place d’une plateforme d’outils et de ressources. Dans ces outils, la cartographie numérique (plateforme Recif : REssources Cartographiques en Ile-deFrance) est devenu un outil indispensable pour les projets. notre plateforme intègre une infrastructure WebSIG hébergée par la TGIR Huma-Num et basée sur un logiciel (DynMap) acquis et maintenu sur ses serveurs par la TGIR ; ce dispositif de webmapping, respectant les standards de l’information géographique ouverte (OGC, INSPIRE), permet à tous les acteurs du programme Archéologies du Bassin Parisien qui le souhaitent de disposer d’un espace autogéré pour les ressources et données spatiales de leur projet, ainsi que de fonctions avancées de géotraitement pour l’analyse, la visualisation et l’édition de ces données. Tout en respectant l’autonomie de chaque projet, cette offre de service permet de normaliser à minima les données pour constituer un ensemble interopérable et partageable de référentiels et d’informations spatiales au format Inspire (http://inspire.ign.fr/). Ce dispositif a d’ores et déjà été mis en œuvre pour de nombreux projets, notamment le programme ANR Alpage (Alpage : analyse diachronique de l’espace Parisien. http://alpage.huma-num.fr/fr/) ou actuellement le programme européen Rurland ; il constitue ainsi un outil de diffusion de cartes thématiques et de cartes et plans anciens géoréférencés, qui pourront être réutilisés pour d’autres projets. Précisons que s’il s’adresse aux chercheurs de notre UMR, il est également ouvert aux chercheurs confirmés ou en devenir (doctorants et masterisants) relevant d’autres organismes (autres UMR, Ministère de la Culture, INRAP, Collectivités, entreprises…).

Actuellement plus d’une 20e de projets ont été portés sur Recif. Une mise à jour logicielle est prévue fin 2018 permettant des traitements plus étendus et  un meilleur affichage des projets liés au programme ABP au sein de l’infrastructure SIG hébergée par HumaNum.