Limc et BDD objet

Coordinatrice : A.V. Szabados (Dir.), UMR 7041, ArScAn (Eq. LIMC)
Participants : L. Costa, UMR 7041, ArScAn (Eq. Arch. Monde Grec Archaïque)

Les nombreux enregistrements des bases de données LIMC-France (http://www.limc-france.fr) et la richesse de leur thésaurus TheA permettent  d’en exploiter la dimension géographique dans une collaboration entre l’équipe du LIMC et le programme Archéologies du Bassin parisien (ABP). Le premier axe de ce partenariat s’inscrit dans « Utilisation de l’outil par des institutions territoriales ou en charge de la gestion patrimoniale » (ABP) et vise à associer les localisations passées et/ou actuelles des œuvres figurées antiques étudiées dans le corpus numérique d’objets LIMCicon (www.limc-france.fr) à des cartes interactives prenant en compte la dimension temporelle.

Dans la phase d’expérimentation, les œuvres découvertes ou conservées en France seront d’une part visualisées sur la carte de France, d’autre part associées aux cartes interactives de Paris du site de Webmapping Alpage (http://alpage.tge-adonis.fr/index.php/fr/). Les collections des musées de province et de Paris fourniront les objets culturels pertinents pour cette approche. L’expérience acquise par le LIMC lors de la création de l’entité géographique du thésaurus multilingue TheA, qui inclut les appellations diverses des lieux et les coordonnées (latitude/longitude), permet d’envisager un second axe, lié à « référentiels géo-historiques » (ABP), ayant pour but l’élaboration de référentiels communs concernant
les lieux de l’Antiquité.

Ce projet donnera l’occasion de travailler, au sein d’ArScAn, à l’interaction entre les outils géomatiques (webmapping) et les bases de données SQL. Ce projet pourra s’insérer dans le Labex « Les Passés dans le Présent » sur la question de l’organisation des corpus numériques.