Le programme Dynarif

Coordinateur : S. Robert – EHESS, UMR 8558 EHESS-CRH, GGH-TERres


Le PCR Dynarif, a été coordonné par Sandrine Robert (UMR 8558 EHESS-CRH, GGH-TERres ) et Nicolas Verdier (UMR 8504 Géographie-cités/EHGo) de 2007 à 2014. Il a associé des archéologues, des historiens, et des géographes du CNRS, des Universités Paris I et Paris X, du SRA Ile-de-France, de l’Inrap et des collectivités territoriales.
Il était destiné à mieux comprendre les conditions d’émergence et de transmission des réseaux routiers de la protohistoire à la période moderne. La comparaison systématique d’indicateurs recueillis sur les voies fouillées en Ile-de-France, a permi de dégager des éléments de synthèse sur leur typologie et de proposer des protocoles d’études. Des outils ont été élaborés pour permettre une meilleure prise en compte de ces vestiges sur le terrain : élaboration d’un vocabulaire descriptif pour l’enregistrement, bases de données cartographiques et bibliographiques géoréférencées pour faciliter le croisement des sources, base de données sur la construction des voies. Les concepts utilisés pour l’analyse de ce type de structures ont été discutés et ont donné lieu à l’écriture d’un dossier spécial de la revue Les
Nouvelles de l’archéologie en mars 2009 (n°115).
Les données du PCR Dynarif « Dynamique et résilience des réseaux viaires et parcellaires en région Ile-de-France », qui viennent d’être publiées (52e supplément de la revue archéologique du Centre de la France, 2014), sont reversées et organisées dans la plateforme Recif  sous la forme d’une base de donnée bibliographique spatialisée (BdSource) construite sur l’indexation systématique des rapports d’opération d’archéologie en Ile-de-France.

Participants : L. Costa – UMR 7041, ArScAn (Archéologies du Bassin Parisien)

Ressources :