Atelier MAE 1er décembre : formalisation du traitement des données stratigraphiques

Dans le cadre des ateliers de formation proposées par le Service d’ingénierie documentaire & réseaux pour l’archéologie (SIDRA) de la MAE René-Ginouvès (Nanterre), un atelier d’initiation aux outils de traitement automatisé des données de stratigraphie archéologique aura lieu le vendredi 1er décembre 2017 de 14h à 15h30 (bâtiment Max Weber salle R09), animé par Bruno Desachy.

La stratigraphie archéologique vise à retrouver le processus de formation du terrain observé, décomposé en étapes ordonnées reflétant des événements liés à l’occupation humaine et à ses interactions avec le milieu naturel. L’informatisation du traitement des données observées ne ne se substitue pas à la compétence des archéologues de terrain dans l’identification stratigraphique, mais vise à leur fournir une aide à la conduite et au contrôle de cohérence de l’enregistrement, permettant d’établir des référentiels fiables et complets ; cela au moyen d’outils mathématiques simples (théorie des graphes, inéquations, logique modale) mais intégrant l’imperfection des données (incertitude et imprécisions). Des applications expérimentales mais déjà opérationnelles (Le Stratifiant, Chronophage) seront présentées. À l’intérêt pratique de ces développements (gain de temps) s’ajoute l’intérêt méthodologique de l’explicitation des concepts mobilisés empiriquement dans le raisonnement chronologique de terrain.

(Il est recommandé de se munir d’un ordinateur portable équipé d’Excel sous Windows)

inscriptions closes pour cette session (nombre de places maximal atteint) ; une deuxième session est envisagée pour le premier semestre 2018 si il y a suffisamment de personnes intéressées ; contacter Bénédicte MacGregor  : benedicte.macgregor@cnrs.fr  .


Vous aimerez aussi...